5 Anecdotes sur les doudous Juste Inséparables

Histoires de doudou
juste inséparables - doudou bébé

Comment nos doudous plats ont été adopté ? Découvrez 5 histoires de doudous

Pourquoi JUSTE INSEPARABLES ? Parce qu’entre l’enfant et son doudou, c’est exactement ça ! La preuve : on a tous des histoires de doudou à partager…

Histoire de doudou 1

"Quand petite fille, j'ai choisi comme doudou la chemise de nuit de ma maman, ça donne un grand morceau de tissu (à fleurs, nous sommes en 1974 !) qui traine partout derrière ma petite tête blondinette du haut de mes 80 cm… Pas super pratique, pas super hygiénique non plus, mais je l’aimais tellement mon doudou qui avait l’odeur de la maison, la douceur de maman.

Astuce trouvée par mes parents pour plus de praticité : un lange qui serait le doudou qu’on emmène partout, un ‘doudou petit’, la chemise de nuit devenant le ‘doudou grand’ qui restait dans mon lit. Mais ce n’était pas pareil, le doudou petit resta à jamais un pale substitut qui n’obtint jamais le statut de ‘doudou officiel’ !

JUSTE INSEPARABLES, nous étions ma chemise de nuit et moi. Elle trainait derrière moi partout où j’allais, maman était ravie !"

Véronique, dans sa tête toujours un peu cette petite fille

Histoire de doudou 2

"Ma première fille avait un lapin… nous l’avons perdu un weekend de Pâques (drôle de coïncidence !). ll n’est jamais rentré de la chasse aux œufs dans le jardin de Coline… Une pie voleuse, un chat câlin ou tout simplement une plante amoureuse, on ne saura jamais où doudou lapin a terminé sa course, on ne l’a JAMAIS retrouvé malgré de nombreuses battues !

Je suis retournée en racheter un double, mais entre temps la marque avait modifié un des tissus et ce fut un rejet total de Mathilde qui du coup n’a pas eu de doudou attitré et a adopté à regret différentes peluches sans jamais retrouver vraiment son premier amour… JUSTE INSEPARABLES !

Forte de cette expérience, lorsque Bérénice est née, j’ai voulu être plus maline, j’ai acheté 3 doudous ours identiques, ah ah ! Facile d’en laver un pendant que les autres restent que chaud dans le lit, facile d’en laisser un chez la nounou la semaine, facile à remplacer en cas de perte … Petit hic quand même, il fallait la tribu des ours pour dormir, un seul ne suffisait pas… Puis avec le temps, un a pris de dessus, parce qu’il a ce petit bout de tissus déchiré que les autres n’ont pas et que c’est ça qu’elle aime par dessus tout gratouiller de son petit index. JUSTE INSEPARABLES, la tribu des ours…"

Véronique, maman de 2 petites poupettes

Histoire de doudou 3

"J’ai choisi comme doudou quand j’étais petite, un joli foulard en soie de ma maman qu’elle avait reçu comme cadeau d’anniversaire. Je lui ai donc réquisitionné son cadeau. Ce que j’aimais avec mon doudou c’est bien sûr qu’il portait l’odeur de ma maman, il avait également une étiquette, j’ai toujours eu une passion pour les étiquettes je passais de longues minutes à la triturer pour m’endormir. 

Pour mon premier enfant, j’ai reçu de nombreux doudous en cadeau de naissance, des plats, des volumineux, des petits, des gros. Nous aurions souhaité que notre fils choisisse un petit doudou, facile à transporter, rapide à sécher…

Mais il a porté son choix sur un plaid de 85 / 85 cm, bref un gros doudou. Mon papi m’a offert mon doudou, il était énorme, c’était un Gros Poutoux (ceux qui sont nés dans les années 80 savent peut-être de quoi je parle). Pas facile à faire rentrer dans la valise, pas très esthétique mais c’était lui et pas un autre. Il m’a accompagné partout, a été raccommodé 1000 fois."

 Valentine, maman de 3 garçons super punchy

Histoire de doudou 4

Une des première fan de la marque Juste Inseparables, a offert un doudou plat lapin rose à sa petite fille qui n’était déjà plus un petit bébé, mais en bonne fée bienveillante pour notre projet : elle avait craquée sur le design. Sa poupette a agrandit sa famille de doudou et a tout de même adopté notre doudou made in France Juste Inséparables, elle en a fait son ‘doudou colère’, celui qu’elle va chercher pour y enfouir sa petite tête quand elle est en colère. Il l’aide à traverser cette émotion, à calmer, ou juste à dire à tout le monde ‘je suis en colère’ !!

Stéphanie, maman de deux wonder mistinguettes

Histoire de doudou 5

"Il y a 6 ans, ma fille ainée a perdu don doudou, que j’ai miraculeusement réussi à retrouver à l’identique… enfin je croyais. Il avait bien la même tête que le premier, MAIS le toucher avait changé, pas le même tissu, pas la même texture, le doudou a été recalé.

Maline, pour ma seconde fille, j’ai anticipé, j’ai acheté deux fois le même doudou, mais je ne lui en ai confié qu’un seul pour garder le second en secours… erreur ! Comme les doudous n’ont pas été usé tous les deux, elle n’a jamais voulu du deuxième que j’ai tout de même fini par sortir pour pouvoir laver le premier qui commençait à vraiment fatiguer. Aujourd’hui, j’ai deux doudous jumeaux au départ, mais n’ayant pas du tout eu la même vie !! L’un, l’amour de sa vie est réduit au stade de quasi ficelle et l’autre est flambant neuf et esseulé !

Pour laver doudou, je dois en douce aller le piquer dans le lit de ma fille. Si elle le réclame, trop tôt avant qu’il ne soit sorti de son bain, je dois bien lui avouer qu’il est dans la machine. Elle a alors pris l’habitude la machine à laver en regardant amoureusement son doudou tourner. Si on lui explique qu’il faut le sécher ensuite, elle nous dit calme et déterminée ‘j’attends’. JUSTE INSEPARABLES !"

 Nadia maman de deux choupettes

> Chez Juste Inséparables, nous proposons un service SOS Doudou : vous pourrez racheter doudou et le recevoir en 48h ! 

 

Vous aussi, racontez-nous vos histoires de doudou plat Juste Inséparables ! Envoyez nous votre histoire à contact@justeinseparables.com

juste inséparables - doudou bébé
juste inséparables - doudou bebe - 5 Anecdotes sur les doudous Juste Inséparables
Partagez l'article
Découvrez également
Laissez un commentaire
Captcha
Juste Inséparables - doudou bébé blog les coulisses

Plus qu'un doudou, un totem, une signature, voilà ce que JUSTE INSEPARABLES tisse. Un lien unique et porteur de sens entre l’enfant et son doudou ! Même avec une bonne fée sur son épaule, faire naitre ce beau projet ne se fait pas en un claquement de doigts, alors ici on vous raconte… la vraie vie de notre jeune pousse qui comme bébé grandit pas à pas, ce qui nous inspire, nous titille… Bonne lecture !